LABYRINTHES LUMIERES

Création d'événements lumineux

Fête des Lumières de Lyon : 2005 et 2006

Festival : Biarritz, ville de lumière : 2007

Nuit des Musées et galerie, de Plovdiv, BULGARIE : 2008

 

 

1- Projet artistique

2- De Knossos à Lyon

3- Labyrinthe "Racines" à Plovdiv (Bulgarie)

4- L'équipe, la technique

5- La presse

 

 

PROJET ARTISTIQUE

 

En des temps anciens, les Grecs installaient un Labyrinthe sur le sol de l’emplacement de leurs futures habitations. Ils passaient ainsi, par cet acte rituel, d’un espace du chaos à un espace ordonné.

 

En des temps anciens, le Labyrinthe était une danse.

 

Les Labyrinthes Lumières de la Cie ANOU SKAN sont une installation de pierres et de lumières sur le sol d'une place publique (A Lyon, dans l'arène de l’Amphithéâtre des 3 Gaules). Un espace pouvant rassembler un grand nombre de personnes, tel l’agora de la Grèce antique.

 

A l’entrée du parcours déjà illuminé de 1500 lumignons, il est remis à chaque personne une bougie allumée, qu’elle déposera à l’endroit de son choix sur une bordure du labyrinthe. Ainsi, au fur et à mesure de l’avancée de la soirée, le chemin devient totalement illuminé, par chacune des petites lumières déposées par les visiteurs.

Comme un vœu, que chacun accomplit dans la ville, avec une marche apaisée et ludique.

Le tracé des labyrinthes s’inspire des plus anciens modèles : Une spirale proposant un chemin sinueux univoque en 2005 et celui, datant de l'antiquité, retrouvé sur une pièce de monnaie à Knossos, en 2006. En 2008, un tracé original "Racines" est spécialement créé pour La nuit des musées de Plovdiv en Bulgarie.
Ils occupent tous au sol un carré de 35 à 40 m de côté environ.

 

Le labyrinthe est l’occasion de parcourir un espace rendu magique Il donne en chacun une respiration, un rythme différent de marche dans la ville, plus intérieur et enchanté.

 

 

 

 

 

 

 

 

LABYRINTHE LUMIERE : DE KNOSSOS A LYON (2006)

Projet artistique et pédagogique

 

 

 

 

Suite au succès de l’installation d’un simple Labyrinthe Lumière en spirale,

lors de l’édition 2005, la Cie Anou Skan propose à nouveau l’installation

participative d’un Labyrinthe, mais sous une forme plus complexe, avec des

musiciens classiques du Conservatoire National de Région, pour accompagner la déambulation du public. Ce projet donnera également

lieu à une action (Ateliers et participation à la construction) auprès d’enfants en difficultés, présentant le syndrome d’hyperactivité (Classe des grands de l'ITEP d'Oullins "La maison des enfants").

C’est une marche à travers un labyrinthe univoque, c'est-à-dire une seule possibilité de chemin. Le parcours choisi reproduit le Tétradrachme de Knossos, 1er millénaire. Le chemin étant délimité par deux bordures de galets.

 

 

Projet pédagogique avec la classe des grands de "La maison des enfants" d'Oullins

 

Après les vacances de Toussaint, les danseurs viennent à l’école, pour un atelier par semaine, d’une durée de 1 heure. L’accent est mis sur la préparation à l’événement du Labyrinthe Lumière.

 

Comment passer de la sensation corporelle, concrète, de notre corps et ses limites, à un espace vierge que l’on peut organiser et bâtir en labyrinthe ? C’est le thème conducteur de ces ateliers de pratique dans l’école, qui se dérouleront de manière évolutive et ludique. Deux salles seront utilisées alternativement, en fonction du contenu des séances.

 

Apprendre à dessiner le contour de son propre corps demande une perception claire et ordonnée. Pour cela, nous nous aiderons de petits galets de verre colorés. Le contour, ou empreinte, laissé au sol devient à son tour une trace « à suivre », au sein de laquelle on peut évoluer en toute confiance.

Il sera également proposé des modèles de labyrinthes, de toutes les régions du monde, sur un support cartonné, à utiliser comme un plan pour parcourir un espace imaginaire.

 

La construction d’un véritable Labyrinthe, pour les habitants de la ville de Lyon, début décembre

 

Début décembre, c‘est la préparation de la Fête des Lumières. La Cie installe dans l’Amphithéâtre des Trois Gaules un labyrinthe de galets, qui s’illuminera chaque soir grâce aux visiteurs qui viendront y déposer leur lumignon. L’installation de ce parcours aura lieu du samedi 2 décembre au jeudi 7 décembre, date de l’ouverture au public.

 

Nous proposons aux enfants de nous aider à construire et installer le chemin de galets. Nous les accueillerons sur le site pendant une heure, le mardi 5 décembre. La finalité apparaît entre le vécu des ateliers, en salle, avec des petites billes de verre, et la préparation de l’événement grandeur nature, avec des gros galets.

 

 

Rencontre avec le Conservatoire National de Région, pour un partenariat musical autour du projet artistique Labyrinthe.

 

La Cie Anou Skan souhaite que le Labyrinthe soit accompagné par des musiciens, qui interviendraient de manière ponctuelle au cours de la soirée, par exemple 4 ou 5 fois, reparties sur les 4 heures d’ouverture du site au public.

La formation musicale adaptée pour cette intervention en extérieure (dans le froid), est un quintet de cuivres : Cor, trompette(s), tuba, trombone. Le répertoire est à définir, plusieurs pistes peuvent être explorées, allant du répertoire classique pour cuivres, aux standards du jazz. Les musiciens et la Cie Anou Skan examinerons ensemble au cours d’une séance préparatoire quelles sont les orientations à prendre pour préserver la cohérence du projet, tout en lui apportant la nouveauté.

Les musiciens seront installés légèrement au-dessus du parcours, dans les ruines de l'amphithéâtre. Un petit « salon de musique » à ciel ouvert sera installé : chaises, tapis, pupitres, éclairage, chauffage.

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’équipe artistique

Sophie Tabakov, interprète et chorégraphe de la Cie Anou Skan
Conception du projet et direction artistique

Laurent Soubise, interprète et chorégraphe de la Cie Anou Skan
Assistant à la réalisation et directeur technique

 

 

 

Fiche technique simplifiée

- Matériaux utilisés : 13 tonnes de Galets, de 15 à 35 cm de diamètre.

- Bougies-veilleuses : 2500 pièces par soir. Durée de combustion : 4 heures.

- 8 Allumeurs

- Temps de montage: 3 jours / 4 personnes

- Barrières pour sécuriser l'installation ( en fonction du site) et réguler le flux d'entrée et de sortie du public.

 

 

 

 

 

Contact pour tout renseignement : anou.skan@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Labyrinthe "Racines"
Créé pour la Nuit des musées et galeries de Plovdiv, en Bulgarie.
Anou Skan en partenariat avec le Centre d'études anthropologiques et ethnologiques de Plovdiv, l'Institut culturel français de Sofia, Open Arts Fondation et la Ville de Plovdiv

 

        
          Montage réalisé par Borys Cholewka et Sophie Tabakov

 

 

 

 

 

Retour

Labyrinthes Lumières

Labyrinthe Lumières

Labyrinthe Lumières

Anou Skan    Créations    Cours et stages   Rendez-vous    Photos    Contacts