Anou Skan    Créations   Cours et stages    Rendez-vous    Photos    Contacts

 

 

 

 

 

 

 

 

COLLECTE DE GESTES EN EXIL
Coproduction F.I.T.E
(2018)
du 18 au 23 sept. 2018

 

ANOU SKAN : COLLECTE DE GESTES EN EXIL

 

Avant tout, la « Collecte de gestes en exil » est une aventure humaine en direction des personnes en demande d’asile. Nous allons à leur rencontre, dans les Centre d’accueil des demandeurs d’asile, et au premier contact, déjà nos gestes sont là, essentiels, pour communiquer entre nous. Mais cette collecte est aussi un prétexte pour la rencontre, l’accueil et le partage, pour assumer une part de notre humanité, parce qu’au-delà des gestes en eux-mêmes, au-delà des langues et des cultures, il nous semble que nous avons quelque chose d’humain à partager.

C’est un projet qui interroge nos gestes, nos existences, en tant qu’ils sont l’émanation essentielle de l’être humain ; car un geste est toujours corporel et dans son geste, la personne s’engage toute entière. Un geste est éphémère, comme le mouvement vivant et son rythme, il se déploie toujours dans l’instant.

Nous nous appuyons sur le potentiel de chacun à laisser venir un geste, à l'identifier et à se l’approprier. Chacun des gestes nous rappelle que la personne, même exilée loin de son pays, de son histoire, de ses traditions, de ses manières de vivre, de sentir, d’agir et de penser, demeure un être singulier en devenir.

Nous recherchons particulièrement la présence que ces gestes génèrent, lorsqu’ils sont réalisés avec sens et attention. Par le geste, nous sommes au plus proche de l’homme : si l’homme est un être en devenir, il le devient par ses gestes, à travers lesquels il se réalise, ou bien se manque : " l’humanité se reflète dans les gestes qui la composent, qui se transmettent, comme une langue, comme un feu. Ces gestes, qui nous sont propres, sont la façon dont battent nos cœurs, comme les ailes des papillons. " *

Le geste est toujours beau, unique, car la personne, lorsqu’elle nous le donne, le vit pleinement. Nous travaillons ici sur la présence dans le geste, habité. Et ce qui a lieu en présence de ce geste unique, c’est la rencontre de soi avec un autre. Car tout geste est le geste de quelqu’un, et cette rencontre s’effectue dans un même espace de présence partagée : espace que nous n’avons pas à traverser, mais qui nous enveloppe tous.

Le geste peut avoir un lien avec le vêtement, le textile, le tissu. Pour cela, un manteau et des brins de laine de couleur servent de fil conducteur entre les différentes personnes participantes à la collecte. Mais ils représentent également le lien entre le concret réel des existences, en exil, et la démarche artistique. En effet, le vêtement, comme un manteau, est la moindre des choses que l’on porte ou emporte, lorsqu’on est poussé à partir, en exil. De même, le manteau que l’on dépose derrière soi (ou pas) pour faire son geste, est comme tout ce que ces personnes ont laissé derrière en partant de chez elles. Et puis le geste, comme un simple manteau que l’on revêt pour se couvrir le corps, n’est-il pas la moindre des choses, permettant à tout homme, sans le dire et en silence, de se dé-couvrir ?

Puis nous avons filmé les gestes et nous avons réalisé un montage, afin de donner une force plus intense à tous ces gestes simples de la vie humaine, qui participent à la fois à nous la rendre plus précieuse et à nous rappeler à elle, nous tous autant que nous sommes.

La « Collecte de gestes en exil », nous l’avons dit, est toujours déjà une aventure humaine, mais elle est aussi une création, une aventure artistique de la Cie Anou Skan : elle aboutira à l’élaboration d’une œuvre artistique, rassemblant tous les gestes de toutes ces personnes rencontrées, pour faire œuvre ensemble. Mais elle nous aura également permis de sentir au plus proche comment l’art et l’existence sont intimement liés : " L’art est la vérité du sentir, il n’en est pas l’interprétation."**

Laurent Soubise, Cie Anou Skan, Lyon, le 27 avril 2018


* Sophie Tabakov, le 20 avril 2018
**
Henri Maldiney, Penser plus avant…, 2010

Equipe :

Conception et réalisation de la Collecte de gestes : Anou Skan // Sophie Tabakov et Laurent Soubise
Réalisation des images et montage technique : Didier Dematons

Projet en cours de création : bientôt plus d'informations
Voir également
http://fite.hs-projets.com/